L' échec des Cop

 

Cop21 2 1200x700

Le dérèglement climatique paraît indéniable mais, est-ce un processus cyclique naturel de réchauffement du climat contre lequel nous ne pouvons guère ou peu lutter, ou au contraire une conséquence directe de l'industrialisation depuis 200 ans, que l'écologie punitive prônée par les COP (Conferences of Parties) entend combattre ?

Entre idéologie et incertitudes scientifiques, chacun semble s’être cependant déjà forgé une opinion. Bien que divisés, 154 chefs d’Etats souriaient devant les caméras du monde entier au cours de la vingt-et-unième conférence sur le climat, réunie en 2015 à Paris. Mais deux ans plus tard, la deuxième phase de négociation ne réunissait qu’une vingtaine d’entre-eux à la COP 23 de Bonn. Les pays émergents ou en développement ne veulent pas se voir imposer des freins économiques et des chefs d’Etats de pays développés craignent que de nouvelles règlementations et taxes envers les entreprises réduisent la compétitivité (les USA déploraient en 2017 un déficit extérieur de 375.2 milliards de dollars avec la Chine).

Francis Journot -  ONG International Convention for a Global Minimum Wage 

http://www.international-convention-for-minimum-wage.org

Copyright © 2013 - 2018 - non profit NGO International Convention for a Global Minimum Wage & Francis Journot Fair Consulting